Accalmie / Lull period

...et nous éblouissent encore...

Précédent / Previous
Suivant / Next

Le Fleuve Saint-Laurent, le majestueux, à la hauteur de Québec, ou plus précisément sur la rive sud de l’Île d’Orléans, peut à l’occasion être déchaîné. Le vent, les courants et les marées se conjuguent souvent sous forme de houle intense et d’écume de mer, qui en font un défi pour la navigation de plaisance. L’étroitesse du chenal en fait en tout temps un défi pour la navigation commerciale.

Et pourtant, il arrive que l’on ait droit à des accalmies prolongées qui nous emportent dans un autre monde. Le majestueux devient alors comme un miroir de soie vaporeuse. Les oiseaux de rivages font la farniente sur les rochers, les plantes aquatiques se font bercer au ralenti, les promeneurs entendent résonner la paix… il n’y a que les chiens qui cherchent du mouvement… et la navigation qui suit son cours.

Michèle et Claudel, 23 juillet 2015, Québec



The St. Lawrence River, “Le Majestueux”, near Quebec, or more specifically on the south shore of Ile d’Orleans, may occasionally be unleashed. Wind, currents and tides often combine into intense waves and sea foam, making it a challenge for boating. At all time, the narrowness of the channel represents a challenge for commercial navigation.

Yet it happens that one is entitled to extended lulls that take us into another world. “Le Majestueux” then becomes like a vaporous silk mirror. Shorebirds are lazing on the rocks, aquatic plants are rocking slowly, walkers hear resonate peace… there are only dogs who are looking for movement… and navigation which is ongoing.

Michele & Claudel, July 23 2015, Quebec

 

 

Si vous appréciez notre travail vous pouvez «Aimer», «Vous abonner», ou «Partager»...
Précédent / Previous
Suivant / Next

Soumettre un commentaire