Cap Tourmente

Seules au monde / What a thrill

Précédent / Previous
Suivant / Next

Quelques fois la vie nous fait des cadeaux. Partis plus tard qu’on aurait voulu, sous un ciel plutôt nuageux, pour arriver à marée basse… nous avions prévu passer plus de temps à user nos bottes de marche qu’à appuyer sur le déclencheur.

Or nous avons eu ce cadeau. Une lumière juste assez intense pour donner du volume et de la profondeur à nos photos sans trop accentuer les ombres… et des oies, des milliers d’oies, près de trente mille oies en fait… mais surtout, fait inusité à marée basse, des centaines d’oies, fouillant dans la vase, à quelques mètres devant nous, à la recherche de rhizomes de Scirpus americanus !

D’un après midi sans attentes spécifiques, nous sommes revenus chez nous en nous sentant privilégiés et heureux.

Michèle et Claudel, 14 octobre 2015, Québec



Sometimes life presents us. As we hit the road, later than initially planned, under a rather cloudy sky, and knowing we would reach the site at low tide… we thought we would spend more time wearing our walking boots than pressing the shutter button.

But we had this gift. Good enough light quality create volume and depth in our photographs without over-accentuating the shadows… and geese, thousands of geese, nearly thirty thousand geese actually… but above all, which is highly unusual under low tide condition, hundreds of geese, playing in the mud, just a few meters in front of us, searching for rhizomes of Scirpus americanus!

On the afternoon without specific expectations, we returned home feeling we are privileged and happy.

Michele & Claudel, 14 October 2015, Quebec City

Si vous appréciez notre travail vous pouvez «Aimer», «Vous abonner», ou «Partager»...
Précédent / Previous
Suivant / Next

2 Comments

Soumettre un commentaire