Yosemite

Tenaya Lake

Précédent / Previous
Suivant / Next

Le Parc National Yosemite : Ansel Adams, Michael Frye, Shawn Reeder, Phil Hawkins, et combien d’autres noms de photographes y sont associés. À la pensée d’y séjourner deux ou trois jours nous avions l’impression d’un grand privilège. Mais quelques fois, il vaut mieux ne pas avoir trop d’attentes. Lors de notre passage, le Parc nous a donné l’impression d’être un peu laissé à lui même ; ou un peu laissé aux concessionnaires. Les campings y sont rarissimes ; souvent il faut coucher dans les campings de la Forêt Nationale situés à plusieurs dizaines de kilomètres des points d’intérêt. Le personnel que nous avons côtoyé ne semblait pas heureux d’y travailler. Et surtout, malgré la grandeur des lieux, nous avons eu l’impression que le commerce prend le dessus sur la nature.

Pour laisser la chance au coureur ; peut-être pouvons nous dire que les planètes étaient tout simplement mal alignées lors de notre passage. Même les célèbres chutes du voile de la mariée étaient à court d’eau ! Malgré tout, il y a eu de ces moments transcendants, où la grandeur des lieux nous a conquis. Ce qui nous a permis d’y capter quelques beaux souvenirs qui resteront parmi nos plus beaux.

Michèle et Claudel, 6 novembre 2016, Saint-Jean Île d’Orléans



Yosemite National Park: Ansel Adams, Michael Frye, Shawn Reeder, Phil Hawkins, and how many other names of photographers are associated with this place. At the thought that we would stay there for a couple days, we felt a great privilege. But sometimes, it is better not to have too many expectations. During our visit, the park gave us the impression of being a bit left to itself; or just left to the dealers. Campsites are rare there; often one must sleep in campsites in the National Forest located several dozen kilometers from the points of interest. The staff that we came across did not seem happy to work there. Above all, despite the grandeur of the place, we had the impression that trade takes precedence over nature.

To leave it a chance; perhaps we can say that the planets were simply misaligned during our visit.  Even the famous Bridalveil Waterfalls were running out of water! Yet, there were those transcendent moments when the magnitude of the places conquered us. This allowed us to capture some beautiful memories that will remain among our finest.

Michele & Claudel, 6 November 2016, Saint-Jean Ile d’Orleans

 

 

 

Si vous appréciez notre travail vous pouvez «Aimer», «Vous abonner», ou «Partager»...
Précédent / Previous
Suivant / Next

2 Comments

Soumettre un commentaire